Stratégie gagnante pour une fréquence de radio chrétienne

Autorisation d'émettre radio chrétienneDécrocher une fréquence en FM ou en RNT n’est pas une chose aisée. Après avoir travaillé sur plusieurs dossiers et suivi les conseils de ceux qui ont réussi, je vous propose en quelques points une stratégie gagnante pour décrocher une autorisation de diffusion d’une radio chrétienne.

Pour voir cette vidéo sur youtube, cliquez ici

Faire la clarté pour gagner une fréquence de radio.

Avant tout, suivons le conseil de Jésus.

« En effet, si l’un de vous veut bâtir une tour, est-ce qu’il ne prend pas d’abord le temps de s’asseoir pour calculer ce qu’elle lui coûtera et de vérifier s’il a les moyens de mener son entreprise à bonne fin ? Sans quoi, s’il n’arrive pas à terminer sa construction après avoir posé les fondations, il risque d’être la risée de tous les témoins de son échec. « Regardez, diront-ils, c’est celui qui a commencé à construire et qui n’a pas pu terminer !» Luc 14:28-33 (BDS)
« s’asseoir » : C’est se retrouver autour d’une table pour partager le projet. Il est indispensable d’en parler avec les personnes qui se sentent concernées ainsi qu’avec des hommes d’expérience afin que le coût soit calculé avec foi et réalisme en tenant compte de la puissance de Dieu et de la capacité des hommes.
Après avoir fait la clarté sur le projet de radio chrétienne et le plein d’énergie pour garder le cap, il est temps d’accomplir les démarches administratives indispensables.
Création d’une association

La première étape est la création d’une association avec des statuts simples.
On trouve les statuts type sur Internet. Le conseil gagnant est de ne pas surcharger les obligations de l’association, le nombre de membres pour le conseil d’administration, car il est toujours difficile de trouver des membres pour les premiers conseils d’administration et de ne pas d’alourdir les tâches administratives.
Une fois les statuts validés par la préfecture, c’est la première pièce indispensable à joindre au dossier de demande de fréquence radio.

Faire connaître la radio chrétienne

La marche par la foi est nécessaire. Les promoteurs de la radio doivent agir avec l’espérance qui leur projet verra le jour. Il est donc indispensable de le rendre public avec stratégie. Cela permettra de constituer un début d’équipe, de faire des enquêtes pour mieux connaître l’auditoire auquel est destiné le programme radiophonique et de prendre contact avec les soutiens potentiels.
L’annonce qu’une nouvelle radio FM ou numérique va s’installer dans la région doit être faite dans des réunions publiques. Une radio a fait signer les gens sur le marché, pour préparer son autorisation. Elle a récolté plus de 500 signatures qu’elle a annexées au dossier CSA.
La chasse aux soutiens peut alors être entamée. Les relations avec les associations et tous autres organisations structurées montrent que la radio va vraiment être une radio de proximité sociale. Cela va prendre beaucoup de temps pour avoir des lettres de soutien.
Les rencontres avec les élus locaux, le député de circonscription apporteront du crédit au dossier.
Lors des entrevues organisées, un projet ayant décroché l’autorisation d’émettre a réussi à engranger plus de 400 interviews diffusables sur la future station radio.

Gestion financière et recherche de fonds

Financement des médias chrétiensLors de mes échanges avec des promoteurs de projet, la question du financement arrive en premier. C’est une erreur qui brise les élans de bonne volonté et les pas de foi indispensable pour la création d’une radio chrétienne. Il faut garder à l’esprit que : « Si vous faites une radio, c’est pour des personnes et avec des personnes. ».

Cependant, le « financement et ses perspectives » sont un critère de sélection et de pérennité de la radio.
La prise en charge de la gestion financière et de la recherche de financement par une personne ou par une structure liée à l’association est indispensable. Elle pilotera avec stratégie l’indispensable politique de recherche de dons, les rédactions des dossiers de subventions ainsi que la recherche de publicité.
Les initiateurs de cette entreprise doivent savoir comment se présenter et présenter la nouvelle radio aux soutiens financiers qu’ils soient des personnes, associations, administrations ou entreprises. Il est important de permettre aux personnes persuadées de l’utilité d’annoncer la Bonne Nouvelle à la radio de participer à cette aventure au travers des dons.
Voir : Pourquoi-les-gens-donnent-ils ?

La créativité doit être au rendez-vous. Il existe de nombreux moyens comme l’organisation de manifestations (lotos, soirées, concerts, repas) et la demande de subventions pour des activités connexes.
Le Fond de soutien à l’expression radiophonique (FSER) est une formidable source de financement qui n’intervient qu’après le début de la diffusion hertzienne ou diffusion broadcast en FM ou en RNT, norme DAB en France.

Professionnalisme des responsables de la radio

Si nous venons de répondre à la demande de l’autorité de tutelle sur la capacité de financement, nous abordons maintenant le professionnalisme des responsables de la radio dans ce chapitre. En France, l’autorité de tutelle est le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). Il délivre les autorisations qui répondent à des critères clairement définis dans la loi. En ne répondant pas aux critères exigés, la demande de fréquence radio à toutes les raisons d’être refusée.

Alors comment montrer le professionnalisme en tant qu’acteurs de la radio ?

  • Une solution : joindre les CV des intervenants à l’antenne et dans les coulisses.
  • Mais la solution la plus efficace est de diffuser sur Internet.

La création d’une webradio permet :

  • De former une équipe. voir la Gestion des bénévoles
  • De définir et d’améliorer le programme avec l’aide des études des audiences
  • De fidéliser les premiers auditeurs avec un programme répondant à leurs besoins
  • De recevoir un début de financement. On rôde alors l’équipe de recherche de financement.
  • De commencer avec un faible coût de diffusion.

La webradio permet de valider la pertinence du programme. Est-ce que le programme radiophonique rencontre son public ? Est-ce le programme est seulement écouté par les promoteurs de la radio ?
Pour le savoir, le sondage d’opinion permet de mieux connaître les besoins du public et ainsi d’apporter des réponses qui sont utiles. Le sondage aide à orienter la programmation afin de mieux servir le public et apporte la preuve exigée que la future radio FM répondra à des demandes des auditeurs. Il vous permettra de faire réussir votre radio.
Il existe des méthodes de sondage peu onéreuses et faciles à mettre en œuvre avec Google forms et surveymonkey.

Le déroulé de la procédure de demande d’autorisation d’émettre

Autorisation convention radio A

La procédure de demande d’autorisation est bien codifiée. L’interlocuteur principal pour les radios associatives est le Comité Technique Audiovisuel (CTA) de votre région, une entité décentralisée du CSA.

Participer aux consultations publiques du CSA

Avant tout appel aux candidatures, le CSA soumet à consultation publique les critères du futur appel. La participation à la consultation publique permet aux CTA et au CSA de vous connaître et d’apprécier votre implication dans le paysage audiovisuel local.
Pour connaître une méthodologie, merci de laisser un message dans les commentaires.
Bien qu’elle ne soit pas demandé, la réponse à la consultation publique peut être jointe au dossier d’appel aux candidatures.

Appel aux candidatures

Il ne faut pas être avare en explication et démonstration pour que la réponse à l’appel aux candidatures se démarque des autres dossiers. Une des radios nouvellement autorisées a déposé un dossier pesant 7.5 kg avec tous les éléments présents.
Le dossier doit être déjà prêt avant l’appel aux candidatures, car un mois de travail est insuffisant pour réunir toutes les conditions pour un dossier gagnant.
C’est au moins un an de travail et même plus. Cela a duré 10 ans pour que la dernière radio chrétienne autorisée en FM puisse décrocher la fréquence sous le nom « Studio 5 FM ». Elle existe encore et s’appelle aujourd’hui « Radio Harmonie Cornouaille »

Conclusion

Si vous avez fait les actions précédentes, vous pouvez rédiger le dossier en tenant compte des critères de sélection des candidatures que je résume :

  • L’intérêt de chaque projet pour le public : les sondages et l’écoute de webradio en apporteront la preuve.
  • La sauvegarde du pluralisme : votre programmation différant des autres médias et vos relations avec les associations qui vous entourent.
  • L’expérience acquise sera validée par votre webradio
  • Le financement et ses perspectives seront validés par le premier pas, les relations établies auprès des soutiens et partenaires.

Pour compléter cet article, vous pouvez télécharger gratuitement l’eBook pour mieux connaître la radio numérique terrestre et ses avantages pour la diffusion de l’évangile.
Devenir une radio numérique chrétienne premium

J’attends vos commentaires, vos questions, vos demandes d’informations complémentaires afin que vous puissiez développer une stratégie gagnante pour décrocher une fréquence FM ou DAB.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *