La directrice de Radio France Évangile témoigne de son travail

Mylène directrice de la radio évangélique en ligne : .RFE « Radio France Évangile »Venez découvrir les différentes aventures, points de vue et témoignages des leaders œuvrant dans la radio chrétienne.Je vous présente Mylène, mère de 3 enfants qui marche avec Dieu depuis plus de 25 ans et dirige la radio évangélique en ligne : .RFE « Radio France Évangile »

Bonjour Mylène, peux-tu nous parler de ton expérience dans le service pour Dieu ?

J’ai commencé mon service en tant que bénévole dans mon église (Paris Centre Chrétien) quand j’avais 18 ans. J’avais un ardent désir de marcher avec Dieu. Pendant 2 ans, je me suis occupée de l’école du dimanche pour les enfants, puis pendant 16 ans je me suis investie dans le service de la louange.
J’ai donc acquis un solide bagage au sujet du ministère de la musique chrétienne dans l’église. En tant que directrice de louange et avec un mari musicien, je peux partager de nombreux enseignements sur ce sujet.

Comment es-tu passée à la radio ?

Il arrive un moment où les rapports avec l’église changent, mais je garde toujours le désir de servir.
J’ai eu à cœur de créer une radio chrétienne afin de pouvoir prêcher l’évangile. Avec peu de finances, j’ai commencé le site internet (Radio France Évangile) tant bien que mal. Maintenant la radio émet depuis plus de 8 ans et avec des hauts et des bas, elle permet de prêcher l’évangile. Nous avons aussi depuis fait l’acquisition de locaux avec un studio de production. En 2018 il y aura en plus deux autres studios : un pour la vidéo et un pour les invités.

Quel est le but de Radio France Évangile ?

Son but est évidemment l’évangélisation avec une part d’édification pour les croyants.
Je suis soutenue par ma belle-mère, pasteur d’une petite église dans le 93, qui a vraiment un appel d’évangéliste qui gagne des âmes (avec elle, on est allé évangéliser les prostituées à Strasbourg Saint Denis, Beaubourg faire des débats, etc…)
Micro pour annoncer l'évangileÀ l’antenne, nous avons à cœur de prêcher l’évangile, de passer de la musique chrétienne qui parle au cœur des gens et qui va passer un message positif.
Aujourd’hui, nous avons la responsabilité d’évangéliser.
Le monde a besoin de recevoir la Bonne Nouvelle de Jésus. Nous voyons une nouvelle vague se lever contre l’Evangile comme l’Islam. Bien que nous ne luttions pas contre les islamistes, nous reconnaissons que Jésus est à la porte. Notre but pour l’édification, c’est que les croyants tiennent bon jusqu’au retour de Jésus.

Quel est l’auditoire de RFE ?

Alors que nous ne faisons plus de développement, nous avons légèrement perdu en nombre de visites. Nous avons néanmoins environ 600 consultations par jour sur le site RFE alors que nous ne publions pas des articles d’informations. Mon public se situe dans la catégorie des adultes, des 25 / 65 ans.
Comme je diffuse de la musique chrétienne que j’aime, mon auditoire me ressemble. Dans la prochaine évolution, je pense dynamiser l’antenne avec des musiques plus pop et plus actuelles. La sortie de notre nouvelle radio en ligne est pour très bientôt, avec bien sûr des nouveautés. Il y aura 4 players à thème : à découvrir prochainement !
Nous communiquerons aussi beaucoup plus sur les réseaux sociaux. Notre site actuel nous limite vraiment techniquement.

Peux-tu nous parler de tes difficultés et ce que cela a changé dans ta vie ?

J’étais très enthousiaste au commencement de Radio France Évangile, puis les temps difficiles sont arrivés. Donc même si la radio n’a pas énormément grandi et n’a pas encore atteint le développement espéré, j’ai beaucoup appris même si je n’ai pas réalisé tous mes objectifs.
Radio RFE et son studioJe remercie le Seigneur pour cet élargissement, car le Seigneur ne peut pas nous donner plus grand que ce que nous pouvons gérer.
Même si les temps difficiles et de découragements nous poussent à arrêter, la vision reste en moi et je n’arrive pas à l’enlever. Je sais profondément que notre nouvelle plateforme médiatique chrétienne va faire une vraie différence dans pas mal de domaines.
Comme le dit l’apôtre Paul « En effet, je n’ai pas à m’enorgueillir de ce que j’annonce la Bonne Nouvelle : c’est une obligation qui m’est imposée. Malheur à moi si je n’annonce pas la Bonne Nouvelle ! » 1 Corinthiens 9.16
Dieu veut notre succès, il veut nous apprendre à grandir et à être patient. Il veut la percée, mais que la gloire lui revienne à lui. Plus l’arbre a des racines profondes, plus il grandit !

Quel est donc maintenant l’avenir de Radio France Évangile ?

Comme j’en ai déjà parlé, en effet, nous avons des locaux pour accueillir nos studios, de nouvelles personnes rejoindront aussi la radio.
Le temps me manque beaucoup, car je suis à la direction administrative dans l’entreprise de mon mari, une PME d’une quinzaine de salariés. Le financement de projet est aussi une de mes préoccupations.
Nous sommes sur internet et j’irais aussi loin que le Seigneur nous conduira. Il faut se battre, c’est un combat de tous les jours. Nous avons aussi le projet de faire du direct avec une équipe stable et une nouvelle infrastructure, ainsi que de la production d’émissions.
Nous préparons un nouveau studio ainsi qu’un petit studio vidéo. Nous pourrons mieux accueillir les différentes aides de la radio en ligne. C’est un véritable défi. Nous comptons sur des jeunes pour nous aider… Par exemple dans le montage, l’animation dans les studios et dans la rue.

Radio RFE la radio qui vous écoute

Que penses-tu de la collaboration avec d’autres radios ?

J’ai apprécié les rencontres organisées par l’ancienne fédération de radios FM – FRTC. Les rencontres entre collègues servent à booster notre énergie, elles confirment des directions, elles nous apprennent des choses importantes sur le secteur radio évangélique et sur l’audiovisuel. J’ai apprécié les enseignements apportés notamment celui de Joe Battaglia venu parler aux « French radios ».
L’unité des chrétiens permettait de ne pas être seuls, d’apprendre des autres, de savoir que l’on n’est pas seul dans le combat que l’on mène.
Il faut s’accrocher à sa vision, mais personne n’a le monopole de la Parole de Dieu. Dieu seul à l’exclusivité !
Les rencontres annuelles sont très importantes et même vitales. Et je pense que certains médias sont morts, car il n’y avait plus de telles rencontres, de conseil et de soutien dans le monde médiatique francophone.

Louange avec Mylène

Merci Mylène !
RFE – Radio France Evangile s’écoute sur internet
à l’adresse : http://www.radio-rfe.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *